Recherche

A l’instar de tout domaine médical, la recherche en homéopathie classique comporte divers aspects.

En recherche fondamentale, on examine divers modèles (cellules, plantes, animaux) pour élucider si des substances homéopathiques dynamisées ont un effet spécifique.  Dans la base de données HomBRex «Homeopathic basic research experiments » (essais portant sur la recherche fondamentale en matière d’homéopathie) sont saisis 1310 travaux originaux décrivant quelque 1772 expériences. Dans leur travail de synthèse au sujet des données figurant dans HomBRex, Clausen et al. arrivent à la conclusion que de nombreuses expériences démontrent certes des résultats positifs pour les hautes dilutions mais qu’il manque souvent des études indépendantes visant à confirmer lesdits résultats.

La recherche clinique comprend des études sur l’efficacité (efficacy) et l’efficience (efficiency). Cette recherche clinique se fonde sur la méthodologie de la médecine conventionnelle, mais il y a des controverses quant à l’adéquation des études randomisées en double aveugle contrôlées au moyen de placebo ( RCT) pour prouver l’efficacité de systèmes de thérapies holistiques, tels que l’homéopathie classique [Kienle et al. ]. Pour répondre aux particularités de l’homéopathie classique, il serait souhaitable d’adapter en conséquence la méthodologie lors de la réalisation d’une RCT. Dans l’étude bernoise relative au traitement homéopathique des enfants et des adolescents souffrant d’un syndrome de déficit de l’attention (TDA) cela a été mis en œuvre de manière exemplaire [Frei et al. ]. Dans la banque de données CORE-Hom figurent actuellement 1117 études cliniques portant sur l’homéopathie.

La recherche épidémiologique, qui examine quels patients, pour quels motifs et à quels moments recourent à l’homéopathie classique ainsi que les études économiques portant sur la question du principe économique de l’homéopathie constituent d’autres domaines de la recherche.

Le développement de nouveaux médicaments constitue une part importante de la recherche en homéopathie. Des tests sur des remèdes homéopathiques ( homeopathatic pathogenetic trials  ) sont effectués dans le monde entier pour déterminer les caractéristiques et les effets de ces remèdes. Le travail de Teut et al comporte un exemple de protocole de test « moderne ». Par ailleurs, la banque de données « provings info » fournit des informations sur 3250 tests de remèdes.

L’institution IKOM, dans sa publication « Berner Umschau », fournit des informations sous une forme compacte sur des études d’actualité en matière de médecine complémentaire et de domaines médicaux « périphériques » – si l’on peut dire – se situant en dehors de la recherche clinique.  Cette publication paraîtra quatre fois par an en version papier et sera aussi accessible aux abonnés en version électronique.  La SVFIA a téléchargé les deux premières versions gratuites (voir plus bas).

Newsletter de l'IMC: PDF Recherche Décembre 2015